Communiqué Syrie. 15 avril 2018

Contre les bombardements, retrait des forces françaises de Syrie

Article mis en ligne le 15 avril 2018

par Collectif
Imprimer logo imprimer

Dans la nuit du vendredi 13 Avril 2018, frégates et avions de guerre français ont bombardé Damas, dans le cadre d’une campagne de bombardements initiée par Trump. Ces nouveaux bombardements font suite aux bombardements massifs et ininterrompus en Irak depuis août 2014, puis en Syrie depuis novembre 2015, et à l’installation de bases militaires occidentales dans le nord de la Syrie.

Les bombardements, livraisons d’armes et déploiements de soldats occidentaux en Syrie ne font qu’ajouter destructions et massacres, et ne sauraient contribuer à mettre fin au calvaire que subissent les peuples de la région. Les puissances occidentales portent une responsabilité écrasante dans les millions de morts que la « guerre contre le terrorisme » a entraînées depuis 2001.

Après avoir rasé des villes entières comme Mossoul ou Raqqa, y compris en utilisant du phosphore blanc, les indignations des puissances occidentales apparaissent comme hypocrites et cyniques, uniquement motivées par la volonté de faire l’étalage de leur capacité de destruction.

Le Collectif Ni guerre ni état de guerre exige l’arrêt des bombardements et réaffirme sa position : arrêt des bombardements et retrait des puissances impérialistes, à commencer par la France.

Forum
Répondre à cet article

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.16