Rassemblement : Élections en Françafrique - Contre le soutien français aux dictatures !
Article mis en ligne le 8 avril 2016

par Webmaster
Imprimer logo imprimer

Rassemblement : Élections en Françafrique
contre le soutien français aux dictatures !

http://paris.demosphere.eu/rv/46346

Rassemblement participatif contre la coopération militaire française en Afrique.

Plusieurs pays africains sont concernés en ce moment par des élections présidentielles. Un certain nombre d’entre eux sont les ’dictateurs amis de la France’, en place depuis de longues années avec le soutien diplomatique et militaire de la France (Congo, Tchad, Djibouti, Gabon...). Dans ce contexte électoral, plusieurs arrestations et représsions ont lieu. Cette politique françafricaine, faite en notre nom, est inacceptable.

Plusieurs organisations et collectifs appelent à participer à un rassemblement pour interpeller le plus possible sur ces enjeux !

Survie vient de publier un rapport d’analyse à ce sujet. Vous pouvez le télécharger ici - http://survie.org/publications/article/dossier-d-analyse-elections-en-5100

Rendez-vous à partir de 11h30 !
Gabon : élections le 28 août 2016

La dictature d’Ali Bongo :

Réprime violemment toutes les manifestations depuis 2009
Pratique la torture contre les opposant-e-s, notamment par l’armée

Et pendant ce temps-là, la France :

Travaille à améliorer les capacités opérationnelles des forces gabonaises
Soutient les services de renseignement gabonais
Forme l’armée gabonaise, grâce à sa base militaire permanente installée depuis 1960

Tchad : élections le 10 avril 2016

La dictature d’Idriss Déby :

Interdit les manifestations et a tué plus de 30 manifestant-e-s depuis novembre 2014.
Multiplie les arrestations arbitraires, meurtres, tortures.

Et pendant ce temps-là, la France :

Protège son allié militaire incontournable dans la « lutte contre le terrorisme » : le commandement de l’opération Barkhane est basé au Tchad.
Fournit renseignement et formation aux forces de sécurité tchadiennes : 14 coopérants français intégrés à des postes stratégiques de l’armée et portant l’uniforme tchadien.
Fait partie des principaux exportateurs d’armes vers le Tchad, en plus des cessions gratuites d’armement.

République du Congo : élections le 20 mars 2016

Le dictateur Denis Sassou Nguesso :

Est accusé de crimes contre l’humanité, d’épuration ethnique, de corruption.
Interdit les manifestations et coupe les moyens de communication.
Déploie une répression massive contre sa population : fin octobre au moins 46 morts et 69 blessés ; arrestations, enlèvements sont monnaie courante.

Et pendant ce temps-là, la France :

Forme et réorganise la gendarmerie et l’armée congolaises.
Établit des partenariats entre le Congo et des écoles militaires françaises.
Met des conseillers militaires français à disposition des cadres dirigeants des forces congolaises.

Djibouti : élections le 8 avril 2016

La dictature d’Ismaïl Omar Guelleh :

A instauré l’état d’urgence en décembre dernier pour interdire les manifestations et museler l’opposition (sous prétexte de la menace... en France).
Tire à balles réelles sur les manifestations et dans les réunions de l’opposition : le 21 décembre, 28 morts et 52 blessés, dont un député de l’opposition.

Et pendant ce temps-là, la France :

Garde le silence pour conserver sa base militaire la plus importante en Afrique .
S’est engagée à défendre le territoire djiboutien s’il est attaqué (accord de défense).
Forme, équipe, soutient logistiquement les forces de sécurité djiboutiennes.

En savoir plus :

http://survie.org/francafrique/article/mascarade-electorale-au-co…
http://survie.org/francafrique/tchad/article/exigeons-la-fin-de-la-cooperation-5088

Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.16